Le secteur minier compte décupler ses recettes avant la fin de 2024

Redigé par Olga Ishimwe
Le 3 octobre 2017 à 02:22
Visites :
56 2

Les investissements dans le secteur minier et l’exploration de nouveaux minerais aideront le Rwanda à atteindre son objectif de multiplier par sept les exportations de minéraux avant 2024.

Le chef d’état-major de l’Office des mines, pétrole et gaz du Rwanda, Francis Gatare, a déclaré que le souhait du gouvernement d’atteindre 1,5 milliards de dollars comme revenus annuels des minéraux exportés d’ici 2024 est très réalisable.

« C’est absolument réalisable et nous avons convenu avec les parties prenantes de doubler les recettes courantes tous les deux ans afin d’atteindre l’objectif à temps », a déclaré Gatare.

La semaine dernière, lors de la présentation du programme de ce septennat du gouvernement devant le Parlement, le Premier ministre Edouard Ngirente a déclaré que le gouvernement vise à augmenter les recettes des exportations de minéraux au cours des sept prochaines années, passant de 200 millions de dollars par année à 1,5 milliard de dollars d’ici 2024.

Suite à cette déclaration du premier ministre, Francis Gatare a expliqué que le secteur minier sera plus modernisé. Il a également promis une transformation des pratiques actuelles d’exploitation minière artisanale en grandes exploitations minières industrielles pour une grande productivité.

Pour atteindre l’objectif fixé par le gouvernement, les mineurs se verront éxiger de travailler sans relâche pour obtenir une licence d’exploitation minière afin que le secteur puisse attirer des entrepreneurs suffisamment capables.

« Nous administrons des tests de licence pour les mineurs et l’ensemble du cadre stratégique est en train d’être examiné pour répondre à la mise en œuvre des objectifs miniers », a-t-il déclaré.

La question à se poser est si l’augmentation de la productivité seule suffira à atteindre les objectifs fixés par le gouvernement. Le premier desavantage selon les experts est la variation des prix des pierres précieuses sur le marché que l’on ne peut contrôler.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité