Le Secteur judiciaire rwandais : pour une amélioration de prestation de ses services

Publié par IGIHE
Le 15 septembre 2017 à 04:34
Visites :
56 2

Lors d’une réunion des partenaires du secteur judiciaire qui a examiné le plan stratégique 2018-2023 pour le secteur, ce dernier s’est engagé à travailler sur un plan stratégique quinquennal qui vise à mettre au centre de ses préoccupations l’efficacité de ses services pour promouvoir les droits de l’homme.

D’après la secrétaire permanente du ministère de la Justice, Isabelle Karihangabo, a appelé toutes les institutions du secteur à se joindre aux autres pour améliorer les prestations de ses services dans le pays.

Elle a déclaré que la lutte contre la corruption ne serait renforcée qu’en s’efforçant d’assurer l’efficacité des prestations de services, en expliquant qu’il n’y aura plus jamais recours à la corruption pour acquérir un service judiciaire.

Les objectifs actuels du plan stratégique du secteur de la justice des cinq années passées ont été atteints à 63% ; ce que Karihangabo a déclaré comme insatisfaisants.

"Les chiffres ne sont pas assez bons. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir, mais nous espérons améliorer et accélérer le rythme auquel nous devrons mettre en œuvre le prochain plan stratégique pour nous assurer que les gens sont mieux servis ", a-t-elle déclaré.

De sa part, le secrétaire exécutif du Barreau du Rwanda, Victor Mugabe, a suggéré que le nouveau plan stratégique soit conçu pour renforcer un système judiciaire centré sur les citoyens.

"Nous devons fournir des services au-delà des attentes de tout le monde", a-t-il déclaré.

Pour mieux atteindre les objectifs, Mugabe a recommandé une sensibilisation dans les communautés de base sur leurs droits à la justice et une formation/information sur les différentes lois qui les protègent.

"Certaines personnes ne savent pas quelles lois sont là pour les protéger. Il est nécessaire de sensibiliser davantage et de rationaliser les politiques d’aide juridique pour approfondir les normes éthiques de la justice », a-t-il déclaré.

Depuis 2016, le secteur judiciaire s’est amélioré dans le domaine de la lutte contre la corruption, la transparence et la responsabilité, passant de 77,1% en 2012 à 86,56% en 2016. Toutefois, l’accès des services judiciaires est passé de 80,25% en 2014 à 76,8% en 2016.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité