Le Rwanda vers une production élevée de volailles dans les cinq ans à venir

Redigé par IGIHE
Le 27 décembre 2017 à 09:13

C’est ce qu’a déclaré le Dr Christine Kanyandekwe, chef du Département des ressources animales du Rwanda Agriculture Development Board (RAB).

Ce changement, a-t-elle dit, sera réalisé grâce à de meilleures pratiques de gestion de la volaille, notamment une bonne alimentation, la sécurité des poulets grâce à une gestion efficace controlée par les éleveurs de volailles.

Dans une entretien avec The NewTimes, Kanyandekwe a déclaré que le développement est conforme au Plan stratégique pour la transformation de l’agriculture (PSTA4) du gouvernement, qui sera en vigueur de 2018 à 2023.

Elle a déclaré qu’il était nécessaire d’utiliser des médicaments de qualité et efficaces, ainsi que des procédures de vaccination appropriées et opportunes pour assurer que les poulets soient en meilleure santé.

"Les usines fabriquant des aliments pour volailles doivent éviter tout ce qui peut affecter les produits des agriculteurs", a-t-elle déclaré.

"Ce que nous voulons, c’est aider l’agriculteur à maximiser son profit grâce à une productivité accrue".

Le président de l’Association Rwandaise des Volailles, Jean Claude Ruzibiza, a déclaré que le développement des agriculteurs est essentiel pour obtenir le résultat souhaité, et pour que le pays soit autosuffisant.

Ainsi, selon le ministère de l’Agriculture et des Ressources animales (Minagri), 4 millions de poulets supplémentaires seront introduits dans le secteur de la volaille au Rwanda d’ici 2023 pour s’ajouter aux 7 millions de poulets élevés actuellement.

Ce développement augmentera la production d’œufs de 143 pour cent.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité