Le Rwanda et le Malawi étudient des modalités d’application du traité d’extradition

Redigé par IGIHE
Le 5 octobre 2017 à 10:30

Le gouvernement rwandais tient des discussions avec le Malawi pour signer les modalités d’application du traité d’extradition des suspects criminels des deux pays.
Des pourparlers impliquant des officiers des services pénitentiaires des deux pays sont en cours, a confié le Gén. Geaorges Rwigamba, DG de RCS/Rwanda Correctionnal Service ajoutant que l’étape actuelle est aux débats sur les aspects juridiques, les termes et les conditions de cet Accord.
"Dans la conception d’un tel arrangement, il se (...)

Le gouvernement rwandais tient des discussions avec le Malawi pour signer les modalités d’application du traité d’extradition des suspects criminels des deux pays.

Des pourparlers impliquant des officiers des services pénitentiaires des deux pays sont en cours, a confié le Gén. Geaorges Rwigamba, DG de RCS/Rwanda Correctionnal Service ajoutant que l’étape actuelle est aux débats sur les aspects juridiques, les termes et les conditions de cet Accord.

"Dans la conception d’un tel arrangement, il se peut qu’un Malawite commette un crime au Rwanda. Dans ce cas, il sera jugé et condamné au Rwanda, puis envoyé au Malawi pour purger sa peine", a-t-il confié à la presse trouvant que réciproquement
"Si il y a un fugitif au Rwanda ou au Malawi, les prisons des deux pays pourront décider de transférer les condamnés pour purger leur peine dans l’un ou l’autre pays", a déclaré à Rwigamba à KT Press.

Rwigamba a déclaré que les deux pays étudient toujours des conditions dans lesquelles un détenu du Rwanda devrait purger une peine au Malawi ou vice versa.

L’année dernière, le Malawi a arrêté et condamné le présumé génocidaire Vincent Murekezi à cinq ans de prison pour avoir détourné les impôts. Les autorités rwandaises veulent que Murekezi soit extradé au Rwanda pour les crimes qu’il a commis dans ce pays, mais Murekezi lutte contre la décision en soutenant que le Malawi ne peut pas utiliser le traité de février 2017 pour l’extrader.

Le Rwanda et le Malawi ont signé en février 2017 un traité d’extradition incluant la coopération pénitentiaire et des traités d’échange de prisonniers.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité