Le nouveau Premier ministre très attendu ; Pleins feux sur son rôle et l’étendue de son pouvoir

Publié par Olga Ishimwe
Le 29 août 2017 à 03:26
Visites :
56 2

Les Rwandais attendent avec grand impatience la nomination du nouveau Premier ministre qui remplacera l’actuel Anastase Murekezi. Ladite nomination se fera avant samedi ; le 2 septembre 2017.

Dans le regime présidentiel, il revient au Premier ministre de mettre en execution les grandes lignes et programmes gouvernementaux. Au Rwanda actuel, tout passe par le conseil des ministres dirige generalement par le President de la Republique sauf en cas d’empechement. Le president rwandais Paul Kagame, jouissant d’un capital de confiance des citoyens, entend gerer l’action gouvernementale qu’il visite sans repos craignant un echec quelconque de la part de la machine gouvernementale.

“Le Gouvernement exécute la politique nationale arrêtée de commun accord par le Président de la République et le Conseil des Ministres” ; lit-on dans l’article 117 de la constitution du Rwanda

L’article 119 souligne qu’il est attribue au premier ministre le role de diriger l’action du Gouvernement suivant les orientations principales définies par le Président de la République et qu’il est chargé d’assurer le suivi de l’exécution des lois.

Il faut noter qu’il lui est conferé le pouvoir de signer les arrêtés de nomination et de cessation de fonction des hauts fonctionnaires ; dont le directeur de Cabinet du Premier ministre ; les Secrétaires Exécutifs des commissions nationales ; les Conseillers et Chefs de service dans les services du Premier Ministre ; les autres hauts cadres des établissements publics sauf s’il en est disposé autrement ; les Directeurs Généraux et Directeurs au sein du Parlement, de la Cour Suprême, des services du Premier Ministre, de l’Organe National de Poursuite Judiciaire, des Ministères et autres institutions publiques ; les procureurs nationaux, les officiers de poursuite judiciaire au niveau de grande instance et ceux d’instance de base ; les fonctionnaires nommés à des fonctions de même rang que ceux cités au présent article et d’autres dirigeants déterminés par la loi si nécessaire.

D’autre part, l’article 120 souligne que Le Premier Ministre peut contresigner les lois adoptées par le Parlement, les décrets-lois et les arrêtés signés par le Président de la République.

Le Premier ministre ne peut être nominé ou déstitue que par le président de la république. La nomination d’ autres dirigeants du gouvernement est faite par le président de la République sur proposition du Premier ministre. Cela se déroule quinze jours après sa nomination.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité