Le Rwanda rejette les accusations infondées de Human Rights Watch

Publié par Olga Ishimwe
Le 14 juillet 2017 à 12:18
Visites :
56 2

Le ministre rwandais de la Justice, Johnston Busingye, a vivement rejeté les allégations exposées dans le rapport récemment publié par le Human Rights Watch (HRW) ; comme quoi, il y aurait des exécutions extrajudiciaires dans le pays.

Il a décrit le rapport du Human Rights Watch comme une simple tentative d’attirer l’attention.

Le rapport intitulé « Tous les voleurs doivent être tués », alléguant qu’il y a eu 36 exécutions de petits criminels par la police et l’armée avec la complicité des autorités civiles.

Dans une série de tweets, le ministre a décrit l’organisation comme désespérée, qu’elle veut se faire une publicité et qu’elle s’est délibérément trompée lors de l’élaboration du rapport.

Busingye a déclaré que la plupart des organisations internationales de défense des droits de l’homme sont soit devenues professionnelles soit elles ont quitté le secteur.

"Il est grand temps que ces organisations grandissent et deviennent professionnelles ou abandonnent le domaine de protection des droits de l’homme", a-t-il déclaré.

"Le Rwanda continuera à vivre sa propre histoire et publiciser les événements vécus comme il convient aux Rwandais", a déclaré le ministre via son compte twitter.

Le rapport biaisé de HRW est contredit en quelque sorte par des progrès réalisés par le secteur judiciaire rwandais avec l’adopption du Système de gestion électronique des dossiers judiciaires (IECMS - Rwanda Integrated Electronic Case Management System) du ministère de la Justice. Ce système a récemment valu au Rwanda une nomination au Top 10 du Court Technology Solutions Awards.

Une autre pratique rwandaise viendrait infirmer les allégations de HRW. En effet, le système de sécurité publique rwandais part de la base communautaire avec des rondes nocturnes et une vigilance de jour. Une telle criminalité racontée par HRW ne pourrait pas passer inaperçu dans une société où le voisin est l’oeil et l’oreille pour autrui.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité