La Campagne de Mobilisation Communautaire (CMC) et le CICA ont diffusé informations précieuses pour les fermiers

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 15 janvier 2017 à 07:09
Visites :
56 2

La Campagne de Mobilisation Communautaire (CMC) et le Centre d’Information et de Communication Agricole (CICA) ont diffusé des informations précieuses pour les fermiers, selon le Co-Directeur du Projet d’Appui au Plan Stratégique pour la Transformation de l’Agriculture (SPAT II), Raf Somers.

Ces deux composantes ont travaillé intensivement pour diffuser des informations précieuses qui ont considérablement modifié les pratiques de travail et de comportement afin d’atteindre le bien-être des agriculteurs.

La Campagne de Mobilisation Communautaire (CMC) est une des retombées intéressantes de l’approche FFS. Il s’agit d’une réponse coordonnée à l’éradication des maladies qui attaquent les cultures. Des milliers d’agriculteurs combattent ces maladies ensemble dans une zone consolidée.

Les facilitateurs FFS supervisent techniquement cette intervention. Dans ce contexte, la collaboration avec le RAB, les districts, les secteurs, les leaders locaux, les facilitateurs et les agriculteurs, a permis des succès remarquables.

Le contrôle du BXW (flétrissement bactérien de la banane) qui attaque la banane a été réalisé sur 5644 ha. Le contrôle sur la Striga qui attaque les céréales (maïs, blé, soya) a été réalisé sur 4338 ha. C’est une approche communautaire qui a impliqué 242 000 agriculteurs.

Le Centre d’Information et de Communication Agricole (CICA) : Pour développer un secteur agricole fort, il est important de créer un accès à une information de qualité. C’est la raison pour laquelle le programme a appuyé le Centre d’Information et de Communication en Agriculture (CICA).

Ce centre collecte, produit, stocke et diffuse des informations agricoles. Il sert de lien entre les agriculteurs, l’agriculture et le savoir, mais aussi entre les clients, les journalistes, les audiences nationales et internationales.

Grâce au soutien technique et financier du programme, la CICA a pu produire des documents de haute qualité, notamment des brochures de formation, des dépliants, des vidéos de formation, des magazines, des émissions de radio, etc.

« Un changement important dans la façon dont le centre a travaillé est que les produits actuels sont très bien adaptés au public cible. Par exemple, les cahiers de formation pour les agriculteurs comprennent beaucoup d’images et de dessins clairs et un texte limité. Et les vidéos de formation peuvent vraiment être considérées comme des formations d’agriculteurs à agriculteurs, comme des gens que vous voyez et que vous entendez comme des agriculteurs et des facilitateurs. Ces documents sont appréciés par les agriculteurs qui regardent les vidéos », a déclaré Raf Somers, Coordinateur du Projet.

« Une autre innovation importante de la CICA a été notre étroite collaboration avec les médias. Nous avons organisé des séances de formation pour les journalistes et nous les aidons constamment à obtenir des informations actualisées. En fin de compte, le secteur peut gagner beaucoup quand les médias rapportent de façon correcte et informative », a ajouté Mary Rucibigango, Coordinatrice de la CICA.

La CICA poursuit aussi son temps en intégrant les TIC dans les solutions qu’elles offrent. Le centre a organisé un concours national pour les développeurs des TIC afin de les encourager à proposer des produits qui bénéficieront au secteur et aux agriculteurs en particulier.

La CICA a également lancé un nouveau site Web dédié aux agents rwandais de vulgarisation. En naviguant sur le site très intuitif, tout le monde a accès facilement aux vidéos, aux émissions de radio et aux autres supports de formation.

« Vous pouvez voir que les différentes composantes du Projet ne fonctionnent pas isolément. Par exemple, les facilitateurs FFS sont les « vedettes de cinéma » dans les vidéos de formation et ils sont également le public cible de la plupart des matériaux développés », a déclaré Raf Somers.

avec rwandanewsagency


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité