Un don de 125 millions de dollars de la BM au Rwanda pour son secteur de l’énergie

Redigé par IGIHE
Le 4 décembre 2017 à 03:32

Ce lundi, 4 décembre, le gouvernement Rwandais a signé avec la Banque mondiale, la première convention pour le financement du projet de développement du secteur de l’énergie (OPH) d’une valeur de 125 millions de dollars US (environ 104 milliards de Frw).

Le soutien financier sous la forme d’un prêt concessionnel permettra une expansion durable des services d’électricité au Rwanda.

 "Le programme soutenu par la série de politiques de développement repose sur un ensemble clair de réformes qui aideront le Rwanda à jeter les bases d’un développement réussi du secteur de l’énergie pendant la mise en œuvre de la Stratégie nationale de transformation pour la période 2017-2024." a déclaré le ministre des Finances et de la Planification économique, l’Ambassadeur Claver Gatete, après la signature de l’accord.

Ce soutien fait partie d’une série de politiques de développement triennaux d’une valeur de 325 millions de dollars (environ 271 milliards de francs), qui est la continuation du financement actuel de la Banque mondiale dans le secteur de l’énergie au Rwanda, d’une valeur de 386,7 millions de dollars.

Cette première politique de développement sera suivie de deux autres versements d’une valeur de 100 millions de dollars chacun.

Les interventions financées par la Banque Mondiale dans le secteur de l’énergie incluent le projet d’extension de l’électricité et le projet de développement de l’approche sectorielle (EASSDP) au Rwanda, le projet de renforcement du secteur électrique du Rwanda (RESSP) de 95 millions de dollars.

Le projet d’une valeur de 113,3 millions de dollars américains et le récent Fonds pour les énergies renouvelables du Rwanda, d’un montant de 48,4 millions de dollars, sont tous les deux en cours de mise en œuvre.

"La Banque mondiale est heureuse d’être un partenaire stratégique du gouvernement dans le secteur de l’énergie. Grâce à plusieurs opérations, la Banque mondiale a aidé le gouvernement à accroître l’accès et la capacité de production, à restructurer le service d’électricité du Rwanda et à améliorer son efficacité. L’opération proposée aide le gouvernement à prendre de nombreuses mesures de réforme, initiées lors d’opérations précédentes de la Banque mondiale, d’une manière structurée, pragmatique et transformatrice ", a déclaré le représentant de la Banque mondiale au Rwanda, Yasser El-Gammal.

Selon une déclaration du ministère des Finances et de la planification économique, le politique de développement renforcera la capacité de planification pour l’expansion de l’accès au moindre coût ; Introduire une responsabilisation et une transparence accrues dans la mise en œuvre des programmes d’électrification ; Renforcer l’utilisation systématique d’outils pour améliorer la gestion et la fourniture de services d’électricité, en particulier le système d’information de gestion récemment introduit, pour réduire les pertes d’approvisionnement en électricité, améliorer la qualité du service et améliorer la performance financière ; et contribuer à la viabilité financière à long terme du secteur.

Le gouvernement du Rwanda et la Banque mondiale ont signé ce lundi la première convention pour le financement du projet de développement qui bénéficiera au secteur de l'énergie
Le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, l'Ambassadeur Claver Gatete
Le représentant de la Banque mondiale au Rwanda, Yasser El-Gammal

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité