Urgent

L’équipe d’experts électoraux du COMESA loue la sécurité déployée lors des campagnes électorales.

Redigé par Olga Ishimwe
Le 4 août 2017 à 11:15

Lors de la réunion entre l’IGP Emmanuel K. Gasana avec l’équipe d’experts électoraux déployée par le Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA), qui s’est déroulée ce mercredi, le 2 août, l’équipe d’experts électoraux a loué la sécurité déployée lors des campagnes électorales.
L’equipe de 15 membres est au Rwanda, avec la mission de s’assurer du respect de tout le processus électoral, y compris les étapes pré-électorales, électorales et postélectorales.
D’après la représentante de l’équipe, (...)

Lors de la réunion entre l’IGP Emmanuel K. Gasana avec l’équipe d’experts électoraux déployée par le Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA), qui s’est déroulée ce mercredi, le 2 août, l’équipe d’experts électoraux a loué la sécurité déployée lors des campagnes électorales.

L’equipe de 15 membres est au Rwanda, avec la mission de s’assurer du respect de tout le processus électoral, y compris les étapes pré-électorales, électorales et postélectorales.

D’après la représentante de l’équipe, l’évêque Mary Nkosii ; depuis leur arrivée au Rwanda, ils n’ont rencontré aucun problème relatif à la sécurité et que les organes de sécurité ont depuis facilité la campagne électorale de chaque candidat.

"Depuis notre arrivée au Rwanda, nous avons suivi de près les campagnes des trois candidats et, jusqu’à présent, la sécurité a été très élaborée. Il n’y a eu aucune entrave à la sécurité. Nous n’avons rencontré aucun problème et nous nous attendons à des élections sûres et sans drame. "

"L’efficacité que la police a déployée lors de ces campagnes, est une indication que le plan de sécurité de la nation est bien établi".

De sa part, le chef de la police a expliqué que les force publiques travaillent en étroite collaboration avec toutes les parties impliquées dans les élections, y compris la Commission électorale nationale ainsi que d’autres organes de sécurité ; pour s’assurer que les Rwandais votent dans un environnement calme et sécurisé.

« Ensemble avec la NEC, nous avons mis en place des mécanismes de coordinations efficaces pour un suivi étroit de la conformité aux règles régissant les élections », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que des policiers avaient été déployés dans tous les 2341 centres de scrutins pour assurer la sécurité de l’électorat.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité