Kasaï-Central : inhumation de 11 policiers tués à Tshimbulu

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 14 août 2016 à 11:23
Visites :
56 2

Les onze policiers tués lors des affrontements entre les miliciens de feu chef Kamwina Nsapu, à Tshimbulu ont été inhumés samedi 13 août, à Kananga (Kasaï-Central). Ce conflit a coûté la vie à vingt personnes.

Mais auparavant, le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, a rendu hommage aux policiers décédés au cours d’une cérémonie organisée au stadium de l’Espoir de Kananga.

De vingt cercueils amenés au stadium, seuls ceux de onze des policiers ont reçu l’honneur des autorités.

Les huit autres, attribués aux miliciens, sont restés à bord du camion. Et le neuvième, celui désigné du chef Kamwina Nsapu, a été descendu et placé à l’entrée du grand bâtiment du stadium.

Après s’être incliné sur les cercueils de ces policiers, Evariste Boshab a brièvement loué leur bravoure, indiquant qu’ils sont morts au front pour la cause des Centrekasaïens.

Une oraison funèbre a été lue après une brève prédication de l’aumônier kimbanguiste, devant une foule compacte des habitants de Kananga.

Les corps des policiers ont ensuite été levés et remis à bord du même camion et tous conduits au cimetière.

La foule a demandé, sans succès, que le cercueil du feu chef Kamwina Nsapu soit ouvert.

Toutefois aux abords du stadium circulaient des images que les photographes désignaient comme celles du défunt chef et qui seraient prises vendredi dernier à Tshimbulu lorsqu’il venait d’être abattu lors des affrontements avec les forces de l’ordre.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité