Incendie meurtrier au Portugal : trois jours de deuil national

Publié par
Le 18 juin 2017 à 05:36
Visites :
56 2

« Nous faisons face à une terrible tragédie. »

Comme le Premier ministre, Antonio Costa, le Portugal est sous le choc. Un terrible incendie s’est subitement déclaré samedi 17 juin dans la région de Leiria, dans le centre du pays. Plusieurs centaines de pompiers et 160 véhicules sont toujours mobilisés pour maîtriser les flammes. Un feu très meurtrier puisqu’au moins 62 personnes ont péri selon un dernier bilan officiel et encore provisoire. Il y a des dizaines de blessés.

« Un cauchemar », c’est ainsi que les témoins décrivent la situation à Pedrogao Grande, localité près de Leiria, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale. Tentant de fuir par la route, plusieurs victimes se sont retrouvées prises au piège dans leur voiture sur une route nationale, cernées par l’incendie.

Des personnes sont portées disparues. Les pompiers redoutent de trouver de nouvelles victimes dans des lieux isolés. Parmi les victimes et les blessés, des pompiers arrivés sur les lieux pour tenter de contrôler cet incendie qui a pris tout le monde par surprise.

Le feu s’est propagé sur quatre fronts à une vitesse impressionnante. Les températures ont subitement atteint 45° dans certaines régions du Portugal. Un fort vent du Sud est venu attiser des feux partis avec une rare spontanéité. Aucune amélioration n’est prévue avant mercredi et deux fronts sont particulièrement actifs.

Les canadairs espagnols opèrent dans la région de Leiria, mais le feu s’étend et la région voisine de Coimbra est également touchée par un grave incendie. Les secours doivent se répartir sur ces deux zones, mais la situation risque encore d’empirer. Le pays, qui a envoyé des militaires en renfort, demande désormais de l’aide aux Européens. La France a promis d’envoyer des avions.

Des incendies récurrents

Les autorités portugaises se sont rendues sur place aussitôt connue la catastrophe, dont le président Marcelo Rebelo de Sousa qui a présenté ses condoléances aux familles des victimes, « partageant leur douleur, au nom de tous les Portugais ». Plusieurs villages ont été touchés, et un plan d’évacuation a été mis en œuvre pour certains d’entre eux, a déclaré le Premier ministre.

Le Portugal vient d’entrer de façon dramatique dans l’époque estivale des feux de forêt. L’an dernier, plus de 100 000 hectares étaient partis en fumée sur le continent et sur l’île de Madère. Les feux de forêt avaient fait trois victimes en août 2016. Mais la catastrophe du jour est de loin la plus meurtrière. Trois jours de deuil national ont été décrétés à partir de ce dimanche.

Avec Rfi


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité