Etats-Unis : le ministre du Travail choisi par Trump contraint de se retirer

Publié par Igihe.com
Le 16 février 2017 à 01:05
Visites :
56 2

Le ministre du Travail choisi par Donald Trump a été obligé de jeter l’éponge mercredi 15 février. Andrew Puzder a reconnu qu’il lui était impossible d’obtenir les votes nécessaires à sa nomination. Une douzaine de sénateurs républicains se sont en effet rangés aux côtés des démocrates pour enterrer sa candidature. C’est un nouveau camouflet pour la Maison Blanche.

Le personnel politique américain le sait : tout candidat ministre est l’objet d’une enquête parlementaire. C’est pourquoi, avant de rendre un nom public, la Maison Blanche mène en principe sa propre investigation.

Cela n’a manifestement pas été le cas dans le dossier Andrew Puzder, milliardaire, propriétaire d’une chaîne de restauration. Les démocrates étaient inquiets de ses positions anti-salaire minimum et anti-syndicats. Ils ont ensuite découvert que l’homme avait employé une femme de ménage sans-papiers puis que sa première épouse avait témoigné dans une émission populaire sur les violences conjugales qu’elle avait subies. Certes, cette femme a récemment retiré ses propos, mais le mal était fait. Aux démocrates se sont ajoutés les féministes et des républicains de plus en plus nombreux. Il devenait impossible d’obtenir un vote pour le nommer.

Ce retrait est un coup très dur pour la présidence. La semaine a été catastrophique pour Donald Trump : un décret immigration bloqué en justice, des fuites dans la presse et la démission du conseiller à la sécurité nationale, qui a menti sur ses contacts avec la Russie. Et pour finir, le retrait de ce ministre. Donald Trump avait promis de purger le marigot. Le marigot semble résister.

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité