Etats-Unis : la mortalité infantile touche deux fois plus de Noirs que de Blancs

Redigé par
Le 4 juillet 2017 à 06:02
Visites :
56 2

Le journal de l’Association des médecins américains vient de publier un document qui analyse la mortalité infantile sur 10 ans, entre 2005 et 2015, aux Etats-Unis. Ce dossier montre que les disparités raciales sont énormes. Les décès sont deux fois plus importants chez les enfants noirs que chez les enfants blancs.

Cet article écrit par des pédiatres utilise les données du ministère américain de la Santé. Lorsque le ministère a publié ses chiffres en mars dernier, le rapport mettait l’accent sur la légère baisse des décès chez les nourrissons aux Etats-Unis.

L’association des pédiatres a décidé d’analyser les données en allant dans le détail, et le constat est accablant. Les inégalités entre enfants blancs et noirs sont flagrantes. A la naissance, un bébé est deux fois plus en danger dans une famille afro-américaine que dans une famille blanche.

Le problème identifié par les pédiatres est en réalité l’accès aux soins de la mère et sa classe sociale. Les femmes noires sont parmi les plus démunies et les moins éduquées. Elles ont donc moins d’accès aux soins avant, pendant et après la grossesse et plus de chances de donner naissance avant terme.

Alors que les élus envisagent de baisser le niveau de couverture sociale des Américains, surtout pour les malades chroniques. On apprend dans ce rapport que les dangers de mort qui pèsent sur un enfant, à la naissance, sont en premier lieu : le diabète ou l’hypertension de la mère, un mauvais accès à l’hôpital, et le stress.

Avec Rfi


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité