Dr Ngirente : entre un gras fonctionnaire international et un devoir de Premier Ministre

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 11 septembre 2017 à 06:21
Visites :
56 2

Qu’est ce qui a motivé M. Edouard Ngirente, le nouveau Premier ministre rwandais à démissionner de son juteux poste à la Banque Mondiale entre 224.300 et 336,500 (Env. 290 millions de francs) dollars par an pour embrasser une carrière politique de Premier Ministre rwandais de quelques 61.000 USD (52 millions de Frw) ?

Est-ce que la fonction politique donne-t-elle des honneurs qui sont plus chères que les richesses ? Pendant les trois ans qu’il vient de passer à son poste de Senior Advisor to Executive Director of World Bank lui ont-ils permis d’amasser asser de richesses au point de se désister de ce poste pour celui de Premier Ministre de son pays de ce 30 Août 2017 ?

Cet économiste agricole occupait un poste prestigieux à la BM : Senior Advisor to Executive Director of World Bank. Il vient officiellement de quitter la BM ce 8 septembre 2017 au curs d’une cérémonie d’adieu organisée par ses anciens collègues de travail.
"Dr Edouard Ngirente a pris la décision de percevoir un petit salaire pour l’amour de sa patrie. Nous devons respecter son choix et même l’apprécier à sa juste valeur même si cela n’est pas étonnant pour lui vu comment il manifeste son amour pour sa patrie le Rwanda", a dit Andrew Byumbe, Directeur de la Banque Mondiale dirigeant le département veillant sur 22 pays dont le Rwanda.

"Je suis fier du Dr Edouard Ngirente qui a accepté de travailler pour son pays et occuper le poste de Premier Ministre et diriger le gouvernement. J’ai été en conférence avec lui plusieurs fois avant que tout ceci n’arrive, avant d’accepter ces fonctions. Nous nous sommes entendu que la tâche est ardue mais que rien n’est au dessus de nos forces. Ce n’est pas du tout une tâche nouvelle", a dit le Président Paul Kagame après la prestation de serment du nouveau Premier Ministre qui remplace Anastase Murekezi.

Le Président a insisté sur le caractère de prise de décision collégiale du Conseil des Ministre ce qui agit comme un effet allégeant la tâche du Premier Ministre. "Nos allons nous épauler l’un et l’autre", a-t-il ajouté.

Ce jeune homme de 44 ans est originaire de la Province du Nord dans l’actuel District Gakenke. Cet économiste agricole et ancien haut cadre de la Banque Mondiale va-t-il remodeler la philosophie du développement socio économique qui, depuis débuts les années 2000, a insisté sur le secteur des services comme tremplin du développement du Rwanda ?

Va-t-il aider à créer une refondation solide d’une économie rwandaise avec une révolution agraire et industrielle pour créer des fonds industriels à la recherche et la création de produits labelisés rwandais et compétitifs sur le marché international ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité