Déclaration du Comité des Refugiés Urbains au Rwanda

Redigé par IGIHE
Le 22 septembre 2017 à 11:04
Visites :
56 2

Le 15/ 09/ 2017, plus de 37 refugiés burundais ont été sauvagement massacrés dans le Centre de transit de Kamanyola en République Démocratique du Congo et plus de 100 grièvement blessés.

La Représentation légale des refugiés urbains au Rwanda

  • Présente ses sincères condoléances à la Communauté des réfugiés burundais à Kamanyola en République Démocratique du Congo et aux familles éprouvées ;
  • Condamne vigoureusement le massacre des plus de 37 refugiés innocents perpétré au grand jour ;
  • Demande au gouvernement de la République Démocratique du Congo de respecter ses engagements internationaux de protection des réfugiés sur son territoire et principalement la défense d’expulsion et de refoulement monnayé des réfugiés burundais ;
  • Demande au gouvernement de la République Démocratique du Congo de mener des enquêtes pour établir les responsabilités des massacres, déterminer les auteurs, les faire traduire en justice et indemniser les familles des victimes ;
  • Demande au UNHCR de prendre toutes les mesures nécessaires pour la protection des refugiés burundais sous responsabilité conformément à la Convention de Genève et exiger du gouvernement congolais de cesser les transferts monnayés au gouvernement du pays qu’ils ont fui.
  • Recommande à la communauté des réfugiés burundais de Kamanyola de rester unis dans ces moments de dures épreuves. La communauté des réfugiés urbains au Rwanda décide d’observer un deuil de 3 jours et d’organiser une messe en mémoire des réfugiés burundais massacrés à Kamanyola en RDC

Pour le Comité des refugiés Urbains au Rwanda
Le Président
NKURUNZIZA Willy


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité