Burundi : “La lutte contre l’impunité peut être menée de différentes manières”

Publié par IGIHE
Le 22 mars 2017 à 04:30
Visites :
56 2

Fatsa Ouguergouz, président de la Commission d’enquête de l’ONU sur les violations des droits humains au Burundi est l’invité d’Afrique soir. Cette commission vient de rendre un rapport d’étape alors que les rapports alarmants s’accumulent, que chaque jour apporte son lot de victimes, que la mission d’experts indépendants a conclu à de probables crimes contre l’humanité.

Le conseil des droits de l’homme a décidé, le 30 septembre dernier, la mise en place d’une commission d’enquête chargée d’établir des faits et désigner les responsables. Depuis le début de la crise, Bujumbura dénonce des rapports « mensongers », fruit d’une « conspiration internationale » contre le pays mais la Commission d’enquête poursuit malgré tout son travail.

« Cette mission d’experts avait pour objet d’examiner les allégations de violations de droits de l’homme. Notre mission est un peu plus précise dans la mesure où nous devons examiner ces allégations de violations ou pas constituent des crimes de droit international. Et le cas échéant d’identifier les auteurs potentiels et de proposer donc des moyens et des solutions pour mettre fin à l’impunité.

Avec Africatime


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité