Benyamin Netanyahu fait marche arrière sur la création d’une nouvelle colonie

Publié par Igihe.com
Le 20 février 2017 à 04:40
Visites :
56 2

La droite de la droite israélienne espérait que l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche permettrait encore d’amplifier la politique de colonisation en Cisjordanie. Mais, le Premier ministre israélien s’est montré plus réservé dimanche 19 février devant son gouvernement. Benyamin Netanyahu a jugé compliqué de créer une nouvelle colonie, contrairement à ce qu’il avait promis aux déplacés d’Amona.

Avant de démanteler la colonie sauvage d’Amona au début du mois, le Premier ministre israélien s’était engagé à créer une nouvelle colonie juive en Cisjordanie, la première depuis 25 ans. Mais, depuis, Benyamin Netanyahu s’est rendu à Washington et le nouveau président américain lui a demandé de « se retenir un peu » sur cette question de la colonisation. Une fois de plus, cette politique israélienne de construction dans les territoires palestiniens est source de désaccord entre les deux alliés.

De retour des Etats-Unis, Benyamin Netanyahu a donc fait marche arrière. Il faut trouver une autre solution pour les résidents d’Amona, a t-il expliqué dimanche 19 février à son cabinet de sécurité jugeant qu’il était plus important de travailler main dans la main avec les Américains sur la menace que représente à ses yeux l’influence croissante de l’Iran au Proche-Orient.

Mais l’aile droite de sa coalition maintien la pression, rappelle que la construction de cette colonie est un engagement pris par écrit. Et le ministre de l’Agriculture, membre du parti nationaliste religieux Le Foyer Juif, prévient même « qu’il ne voit pas cette coalition continuer de fonctionner si (cette) promesse n’est pas tenue ».

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité