Afrique du Sud : Jacob Zuma prononcera-t-il le discours à la nation ?

Redigé par AFP
Le 2 février 2018 à 09:09

En Afrique du Sud, l’incertitude plane sur qui prononcera le discours à la nation la semaine prochaine devant le Parlement. Un discours prévu le 8 février. Ça devrait être le président Jacob Zuma. Mais depuis le début de l’année, opposition et membres de son propre mouvement, l’ANC, demandent que le chef de l’Etat embourbé dans les scandales démissionne et cède sa place.

Jacob Zuma prononcera-t-il son discours à la nation ? Rien n’est moins sûr. Le chef de l’Etat doit rencontrer les dirigeants de l’ANC ce week-end pour discuter de son avenir. Et ce alors que les appels à sa démission se font de plus en plus pressants, y compris au sein de son propre mouvement.

Le principal parti d’opposition a demandé un report du discours, le temps que Jacob Zuma soit remplacé. Le parti de gauche radicale, les Combattants pour la liberté économique a demandé un vote de défiance. Et pourtant celui que l’on surnomme « le président Teflon » s’accroche.

En tout cas, la cérémonie aura bien lieu comme prévu, a indiqué jeudi matin la vice-présidente de l’Assemblée.

« En tant qu’officiels qui présidons la séance, nous n’avons absolument pas l’intention de demander au chef de l’Etat de ne pas prononcer le discours à la nation. Rappeler vous, pour nous il s’agit d’un président, et non pas tel ou tel président. Donc quiconque est le président sera celui qui prononcera le discours », assure Thandi Modise.

Les analystes politiques s’interrogent : que va bien pouvoir dire le chef de l’Etat lors de son discours ? Il n’a jamais été autant décrié. Et son mandat s’achève dans un an. En tout cas l’évènement retransmis en direct à la télévision s’annonce d’ores et déjà mouvementé.

L’année dernière, une vingtaine de députés avaient été expulsés manu militari de l’hémicycle et l’armée déployée à l’extérieur du bâtiment par mesure de précaution. Cette fois-ci, la présidente de l’Assemblée a mis en garde, elle ne tolèrera aucun débordement.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité