Affaire Tapie : Christine Lagarde garde sa place au FMI malgré le jugement de Paris

Publié par IGIHE
Le 20 décembre 2016 à 10:35
Visites :
56 2

Elle a été reconnue coupable de "négligence" dans l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais.

Lundi, Christine Lagarde a été reconnue coupable de "négligences" pour son rôle dans l’arbitrage rendu en 2008 en faveur de Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais. Elle ne contestera pas sa condamnation.

"Pleine confiance"

Malgré sa "négligence" coupable, les 24 membres du conseil qui représentent les pays actionnaires du fonds, réunis en urgence lundi après-midi, ont exprimé leur "pleine confiance dans la capacité de la directrice générale de continuer de s’acquitter efficacement de ses fonctions".

"Elle a fait du très bon travail sur l’image du FMI en tant qu’institution, en lui garantissant une voix au chapitre, en s’impliquant dans la crise européenne et plus généralement en préservant l’utilité du FMI", assure Desmond Lachman - un ancien cadre de l’institution - au Monde.

Second mandat de cinq ans

Christine Lagarde a réussi donc à se maintenir à la tête du Fonds monétaire international, même si sa position risque d’être fragilisée au sein d’une institution très à cheval sur sa réputation depuis le scandale Strauss-Kahn.

Reconnue coupable pour son rôle dans un scandale politico-financier de 2008, l’ancienne ministre française de l’économie n’avait pourtant aucune immunité et aurait théoriquement pu être destituée par ce même conseil d’administration qui l’avait nommée en 2011 et l’a reconduite à l’unanimité en juillet dernier pour un second mandat de cinq ans.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité