La LDGL proteste contre la radiation de la Ligue Iteka

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 11 janvier 2017 à 10:41
Visites :
56 2

Kigali : La LDGL (Ligue des Droits de la personne dans la région des Grands Lacs) basée à Kigali proteste contre la radiation de la Ligue Iteka, la doyenne des organisations œuvrant pour le respect des droits humains au Burundi.

« La LDGL désapprouve énergiquement toutes ces mesures visant à museler les organisations de la société civile, surtout celles qui œuvrent dans le domaine des droits de l’homme et qui gardent une certaine liberté dans leurs rapports sur la situation qui prévaut au Burundi », indique un communiqué parvenu à ARI.

La LDGL demande au gouvernement burundais d’annuler la décision de radier la Ligue Iteka, et de prendre des mesures pour garantir l’intégrité physique et psychologique des membres des organisations burundaises frappées par ces mesures administratives.

La LDGL demande que soient rendus publics les résultats de l’enquête sur l’enlèvement de Marie Claudette Kwizera, trésorière de la Ligue Iteka, et que des mesures soient prises pour garantir la sécurité et l’intégrité psychologique des membres de la Ligue Iteka qui sont restés au Burundi.

Presque 26 ans après sa création, la Ligue Iteka vient d’être radiée. Pour le ministère burundais de l’Intérieur, la ligue Iteka est suspendue définitivement parce qu’ « elle est récidiviste dans son action de ternir l’image du pays et de semer la haine et la division dans la population. »

Organisation membre de la LDGL, la Ligue Iteka rejoint ainsi quatre autres ONG des droits de l’homme frappées de « radiation définitive ».

Plusieurs autres ONG burundaises restent encore aujourd’hui frappées d’une mesure de « suspension provisoire ». (Fin)

Avec rnanews.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité