Urgent

Ville de Kigali : un confinement reconduit pour une semaine

Redigé par IGIHE
Le 3 février 2021 à 11:11

Ce mardi 2 février 2021, le Conseil des Ministres rwandais a décidé de reconduire le reconfinement de la Ville de Kigali d’une semaine à partir de ce 3 au 7 février pour mieux endiguer la propagation du coronavirus.

Le Conseil conduit en visioconférence, était dirigé par le Président de la République Paul Kagame.

Le Conseil des Ministres a, en outre, constaté l’impossibilité de mener des consultations populaires dans l’élection des dirigeants de base qui était prévue au cours des mois de février et de mars 2021.

Pour ce qui est des mesures de lutte contre cette pandémie, le Conseil des ministres a décidé des actions à mener entre le 8 et le 22 février prochains dans la ville de Kigali. L’arrêt de la circulation urbaine est fixée de 19 heures de la soirée à quatre heures du matin.
Il est demandé aux agents de l’Etat de travailler dans leurs résidences sauf pour certains services essentiels qui demandent la présence de l’agent dans son bureau de travail.

Le secteur privé et la production ?
Ici, le Conseil des Ministres a aussi recommandé la présence aux lieux de travail d’agents pour les services essentiels.
Les entreprises industrielles et autres fonds de commerce devront rouler avec 30% de leur personnels au moment où les 70% restants dresseront leurs bureaux chez eux.
Les fonds de commerce de gros, de semi gros et de détail vont rouvrir leurs portes de façon rotative. Celui qui ouvrira aujourd’hui fermera demain pour que son voisin ouvre. Et là, le personnel autorisé sera réduit à 50% avec impératif de fermer les portes à 17heures de l’après midi. Les jeux de chance sont interdits.

Pour ce qui est des activités scolaires, tous les établissements primaires, secondaires et universitaires resteront fermés jusqu’à nouvel avis.

Mouvement des personnes interdit
Le mouvement des personnes entre la ville de Kigali et les districts du pays n’est pas autorisé sauf raison importante. Les touristes, quant à eux, circuleront librement à condition d’être détenteur de test négatif de dépistage du Covid19.
Le transport des marchandises est aussi libre partout dans le pays y compris la Ville de Kigali avec uniquement deux personnes à bord.

Le transport intraurbain public ou privé est autorisé et fonctionnera à 50% de sa capacité. Les moto et vélocyclistes sont autorisés d’opérer à la date dite mais dans des conditions d’hygiènes strictes.

Meetings publics tels que conférences, mariages, assemblées de prières et sports d’ensemble en salle et piscines sont interdits. Mais, dit le communiqué du Conseil, le sport individuel est autorisé de cinq à neuf heures de la matinée.

Le Conseil des Ministres a trouvé que les restaurants sont des lieux où il y a de fortes probabilités de contamination de ce virus très médiatisé. Le Conseil a décidé que ces restaurants fonctionneront sur le système de livraison à domicile ou de take away. Il va sans dire que les jeux de chance et les lieux de culte resteront fermés autant que les bars.

L"aéroport international de Kigali fonctionnera comme d’habitude et exigera des passagers en partance un certificat de test Covid 19 ayant une durée de 72 heures. Aux arrivants, des infrastructures hotelières sont en place pour qu’ils se confinent durant sept jours avant de subir le test de séronégativité au Covid19.

Les touristes sont libres de circuler sur des sites touristiques du pays avec au préalable une notification à RDB/Rwanda Development Board.

En cas de perte d’un être cher, la famille ne peut se réunir qu’à dix pour une veillée funèbre et à 15 pour les obsèques.


Des directives inchangées pour le reste du pays

Le Conseil des Ministres a reconduit les décisions prises au cours du Conseil des Ministres précédent. L’on se souvient que là, le couvre feu est fixé de 19 à quatre heures du matin, que le transport interdistricts est interdit autant que le sport collectif et piscines, la fréquentation des bars et des jeux de chance, les lieux de cultes et les assemblées pour conférences ou fêtes.

Comme d’habitude, les établissement d’enseignement scolaire restent ouverts dans des conditions d’hygiène corporelles sévères.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité